alter-nativ Brésil

Tel: 020 3286 8066
(price of a local call in the UK)

Belém

Située à la rencontre des fleuves Pará et Guamá, Belém, porte d'entrée de l'Amazonie, a connu son apogée à la grande époque du caoutchouc (fin 18ème, début 19ème). Sa richesse était alors telle qu´elle était devenue un pôle culturel rayonnant dans le monde entier. Le parc Emílio Goeldi, le Teatro da Paz et le marché Ver-O-Peso sont les témoins privilégiés de cette belle époque. Ce grand bazar en plein air de Belém est aussi le plus grand des marchés du nord du Brésil. On y trouve tous les produits consommés par le peuple amazonien: poissons, crevettes, fruits, herbes médicinales, etc. Une promenade dans ses allées vous donnera un avant-goût d´Amazonie. Si vous visitez Belém en octobre, ne manquez pas le Cirio de Nazaré, l´une des plus grandes manifestations religieuses du Brésil.


Vous aimerez:
 

  • Le marché Ver-o-Peso (littéralement “voir le poids”) ouvre une spectaculaire vitrine sur la variété de fruits tropicaux et des poissons d´Amazonie. Les bateaux de pêche y débarquent leurs prises, de véritables monstres de 90 kg parfois. Au bout du marché, la Feira do Açaí est le pourvoyeur exclusif de la petite noix de coco açaí, à la base de maintes recettes locales.
     
  • Le Museu Emílio Goeldi dont le jardin regorge de plantes tropicales.
     
  • Aller boire un verre en fin de journée sur l´Estação das docas, les anciens entrepôts y ont été rénovés et transformés en un centre culturel comprenant restaurants, bars et théâtre.
     
  • Le Musée d´Art sacré. Dans l´ancien palais épiscopal rénové. C´est un lieu fabuleux à ne rater sous aucun prétexte. Plus de 320 oeuvres, essentiellement baroques, y sont parfaitement mises en valeur, notamment par un éclairage remarquable.
     

Spécialités culinaires : le « pato no tucupi » (canard au tucupi), le « tacaca » et les nombreux fruits de l´Amazonie.
 

Aux alentours
 

L´Île de Marajó - Située à environ 80 km de Belém, l´île de Marajo, d´une superficie de près de 50.000 km², est la plus grande île fluvial du monde. Ses 250.000 habitants sont très minoritaires par rapport aux buffles qui pataugent dans les marais du nord. Paradis écologique, l´île se distingue par ses belles plages sauvages ainsi que par sa richesse animale et végétale. On y recense au moins 361 espèces d´oiseaux, dont le fameux ibis rouge, présent un peu partout dans l´île ; des céramiques précolombiennes y ont été également mise au jour.
 

Algodoal – Si vous êtes amoureux de simplicité et de nature vierge, l´Île d´Algodoal est votre destination. Situé à 170 km de Belém, ce bout de terre auréolé d´immenses plages de sable blanc et bordé de dunes est un véritable hâvre de paix. Ici, pas de voitures ou d´engins motorisés, tout est lent et paisible. Les taxis sont de petites charrettes tirées par des ânes. La faune y est variée : ibis rouges, iguanes, etc. Les hébergements y sont rudimentaires.